MOZAMBIQUE : Maputo, instaure un régime spécial pour l’exploitation du gaz de Rovuma

Mozambique

Le Mozambique vient de fonder par un décret loi rendu public le 17 décembre 2014 un régime spécial afin de faciliter l’exploitation des réserves de gaz naturel du bassin Rovuma sur lequel parient de grandes compagnies comme ENI ou Anadarko.  Le groupe italien ENI est engagé, dans la zone 4 sur le bassin Rovuma, dans un projet de GNL portant sur 85 trillions pieds-cubes de gaz sur place qui doit entrer dans sa phase de mise en valeur en 2015, en ayant comme partenaires CNPC, KOGAS et Galp Energia. Début décembre 2014 Manuel Ferreira de Oliveira, CEO de Galp Energia, a fait état de ce que la construction d’une unité de liquéfaction de gaz naturel coûterait environ 8 milliards dollars. Pour sa part, Fabrizio Trilli, directeur Afrique de l’Est d’ENI groupe italien, a dévoilé l’intention des partenaires de construire 2 unités de liquéfaction de gaz naturel qui entreraient en production en 2020 à Afungi, une péninsule du Mozambique. D’après Naima Capao de l’institut national du pétrole -INP-, la mesure prise par le gouvernement du Mozambique va assurer aux entreprises engagées dans des projets de mise en  valeur du GNL, une stabilité fiscale et légale. Le Mozambique recèlerait, d’après l’administration des Etats-Unis  -USGS-,  près de 2 831 milliards de mètres cubes de réserves prouvées de gaz qui le placent au 3e rang en Afrique, derrière le Nigeria et l’Algérie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :