CONGO : Marcel Ntsourou condamné aux travaux forcés à perpétuité

Congo

Le colonel Marcel Ntsourou, âgé de 57 ans, ancien numéro 2 des services de renseignements du Congo,  et redevenu simple soldat sur ordre du président Denis Sassou Nguesso a été condamné jeudi 11 septembre 2014  pour rébellion aux travaux forcés à perpétuité par la cour criminelle de Brazzaville. Marcel Ntsourou avait été arrêté le 16 décembre 2013 après de violents affrontements entre l’armée et sa garde rapprochée en plein centre-ville de Brazzaville, qui avaient fait officiellement 32 morts.La cour criminelle de Brazzaville l’a reconnu coupable de rébellion, de détention illégale d’armes de guerre et de munitions, de coups et blessures volontaires et d’assassinats. Ancien secrétaire général-adjoint du conseil national de sécurité, Marcel Ntsourou a été jugé avec 113 autres accusés. Environ 60 personnes, dont son épouse, ont été acquittées, alors que 54 autres ont écopé de peines allant de 7 à 15 ans de travaux forcés. Marcel Ntsourou avait déjà été condamné en 2013 à 5 années de travaux forcés avec sursis, une peine ensuite convertie en 5 années de prison ferme dans l’affaire des explosions de Mpila, quartier-est de Brazzaville, qui avaient fait près de 300 morts et plus de 2.300 blessés. Les avocats de l’état se sont félicités du jugement rendu alors que ceux de la défense ont qualifié la décision « d’injuste et illégale ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :