CAMEROUN : Le président Paul Biya limoge deux officiers supérieurs

Cameroun

Paul Biya, président de la république du Cameroun a « relevé » de ses fonctions le lieutenant-colonel Tchanuo Ngongang, commandant du 34e bataillon d’infanterie motorisé -BIM-, basé à Kousseri, dans la région de d’extrême-nord du Cameroun, région où les islamistes armés nigérians de Boko Haram multiplient des attaques contre des civils et militaires camerounais, selon un décret présidentiel lu à la radio d’état. Paul Biya président de la république du Cameroun  a aussi limogé le colonel Gédéon Youssa, commandant de la légion de gendarmerie du Nord, région voisine de celle de l’extrême-nord. Dans son décret, le président Biya ne donne aucune indication sur les raisons du limogeage des deux officiers. Ces décisions interviennent alors que des membres présumés de Boko Haram ont attaqué, dimanche 27 juillet 2014, la ville de Kolofata au Cameroun, vers la frontière du Nigeria, tuant au moins 15 personnes, dont 2 gendarmes et 1 militaire. De nombreuses personnes, dont l’épouse du vice-premier ministre en charge des relations avec les assemblées, Amadou Ali, et le sultan de Kolofata, ont été enlevés au cours de cet assaut perpétré par plus de « 200 personnes » lourdement armées. Les otages restaient captifs mercredi 31 juillet 2014. Les officiers supérieurs limogés n’exerçaient aucune responsabilité sur la ville où cette attaque a eu lieu. La situation est extrêmement tendue dans l’extrême-nord du Cameroun.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :