COMORES : Moroni abritera le IV sommet de la commission de l’Océan Idien le 26 juillet 2014

Comores

Le IVe sommet de la commission de l’Océan Indien -COI- s’ouvre samedi 26 juillet 2014 à Moroni, aux Comores, avec la participation de François Hollande, président de la république française ainsi que de James Michel président des Seychelles et d’Hery Rajaonarimampianina président de Madagascar ainsi que de Navin Ramgoolam premier ministre de l’Ile Maurice. Le IIIe sommet s’était tenu en 2005 et le thème était « Indianocéanie, un avenir à bâtir ensemble ». Jean-Claude de L’Estrac, secrétaire général de la commission de l’Océan Indien  a déclaré qu’à l’occasion de la tenue du IV sommet  un bilan  sera dressé de ce qui a été accompli durant la dernière décennie de coopération dans la région. Jean-Claude de L’Estrac a précisé « Au total, 26 projets touchant les secteurs les plus variés de la vie de l’Indocéanie, sur le plan politique et économique, sur le plan de la santé, de la culture et de l’environnement, dont le montant global s’élève à  205 millions d’euros ont été réalisés ». L’Union européenne a été le principal bailleur de fonds de cette organisation régionale. Toujours selon Jean-Claude de L’Estrac, »sous l’axe politique et diplomatique, la COI a contribué à la recherche d’une solution à la crise politique. Elle s’est aussi engagée aux Comores et aux Seychelles. Ce qui a fait émerger la COI comme un instrument de développement et de stabilité et aussi comme un organisme de promotion de la démocratie et de l’état de droit dans la région » en aoutant « sous l’axe économique et commercial, la COI entend faire de la région un espace sécurisé ‘qui est vecteur de croissance intelligente, non seulement pour la région, mais avec une ambition plus grande, une ambition intra-régionale pour nous renforcer, mutualiser nos ressources afin que la région soit collectivement plus forte pour pouvoir ensemble mieux se connecter au plus vaste monde ». Jean-Claude de L’Estrac  souligne qu’il est indispensable d’améliorer les connections entre les îles capables de faciliter les échanges d’idées, de personnes et de biens au service du développement économique, notamment du tourisme. Concernant l’axe environnemental il a ajouté « Nous avons beaucoup de projets sur la biodiversité, la protection de nos espaces marins, sur la pollution côtière, l’érosion et sur l’économie bleue, notre richesse de demain ». 5,5 millions de km² représentent une richesse fabuleuse à exploiter, les pays riches de demain étant ceux de la mer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :