BENIN : 11,2 milliards de dollars pour financer les grands projets

Benin

Les partenaires au développement du Bénin ont soutenu l’ambitieux programme de développement du Bénin, structuré autour de la vision Bénin Alafia 2025 prévoyant, à l’horizon 2025, de faire du Bénin, « un pays phare, un pays bien gouverné, uni et de paix, à économie prospère et compétitive, de rayonnement culturel et de bien-être social ». Rassemblé à Paris le « gratin de la politique et de l’économie » expose sa vision à 2025. Selon le ministère de développement du Bénin, la vision pour le développement du Bénin est de construire une nouvelle dynamique orientée vers une économie compétitive, au carrefour de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale, un véritable hub régional de négoce et de services à forte valeur ajoutée. Cette vision, est portée par les orientations stratégiques de développement et 5 pôles prioritaires de croissance, identifiés à partir de leurs avantages comparatifs pour le décollage économique du pays. Il s’agit notamment des transports, de l’énergie, de l’agriculture, du tourisme et de la santé. Dans le secteur des infrastructures de transport, il s’agira de mobiliser la communauté financière sur le méga projet de l’épine dorsale englobant plusieurs infrastructures comme le port en eau profonde de Sème-Podji, l’aéroport de Glo-Djigbe, la voie ferroviaire Cotonou-Niamey, les ports secs En ce qui concerne le domaine énergétique, il est prévu de construire six barrages hydroélectriques, des centrales de biomasse et d’éoliennes pour sortir le Bénin de sa sempiternelle dépendance énergétique qui freine l’élan de tout son secteur productif. Concernant le secteur de l’agriculture, l’accent sera mis sur la valorisation des vallées du Bénin par la mise en place de plusieurs aménagements hydroélectriques sur les fleuves Ouémé, Niger, Mono, Pendjari, l’organisation des filières ananas, anacarde , palmier à huile. Dans le secteur touristique, le projet phare à concrétiser est celui de la route des pêches constituant une mine d’emplois, mais une énorme source de devises pour l’économie nationale. Dans le secteur de la santé, la construction  d’un hôpital de classe internationale, doté d’un plateau technique moderne, susceptible de prendre en charge la quasi-totalité des grandes pathologies qui jusque-là requièrent une évacuation sanitaire souvent trop coûteuse pour le contribuable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :