RWANDA : Emission de 22 millions de dollars d’obligations

Rwanda

C’est la 4e émission boursière d’obligations en francs rwandais, et de la première tranche du programme panafricain d’obligations nationales à moyen terme mis en place par l’IFC afin de soutenir les marchés des capitaux nationaux et aider au financement de projets en Afrique, a déclaré Célestin Rwabukumba directeur général de la bourse du Rwanda.L’IFC travaille avec 11 états d’Afrique dans le cadre de ce programme, ainsi qu’avec Standard Bank Group Securities et Bank of Kigali Securities qui gèrent cette opération sur le marché de la bourse du Rwanda, laissant entrevoir un succès. Lawson Naibo directeur d’exploitation de la banque de Kigali a déclaré  « Jusqu’à présent nous avons obtenu un montant considérable principalement auprès d’institutions nationales, et nous pensons atteindre une souscription totale voie excédentaire d’ici à jeudi 15 mai 2014. « Cette obligation est proposée aux investisseurs obligataires nationaux comme internationaux depuis lundi 12 mai 2014, et les courtiers recommandent ce titre comme une opportunité de diversification de portefeuille et une source de rentabilité. » En février 2014, l’émission de bons du Trésor du Rwanda de 18,3 millions de dollars a été sursouscrite de 140 %, soulignant une demande record pour cette première émission obligataire en francs depuis 2011. Le  gouvernement a précisé qu’il émettrait de nouvelles obligations en mai, en août et en novembre 2014. Lawson Naibo a ajouté « Il est avantageux d’émettre des titres en devise locale, pour les investisseurs intérieurs au pays comme pour les investisseurs étrangers qui nous apportent des recettes supplémentaires. Le portefeuille d’investissement global de l’IFC au Rwanda est évalué à 42 millions de dollars, à la date du 30 juin 2013, et couvre différents secteurs de l’économie.  La majeure partie de ces investissements concerne les secteurs de la construction et de l’immobilier à hauteur de 31 % du portefeuille, mais également des secteurs de la finance et de l’assurance à hauteur de 22 %. Les autres secteurs sont : l’agriculture et la forêt ainsi que le tourisme et l’hôtellerie. Le marché obligataire secondaire comme primaire du Rwanda, est néanmoins relativement limité et peu actif comparativement à des états aux marchés plus développés. En février 2014 le Rwanda, état anglophone a lancé une émission de bons du Trésor à 3 ans pour un montant de 18,5 millions de dollars en direction des investisseurs régionaux et locaux. La Bourse du Rwanda possède 3 types d’obligations d’état, et un type d’obligation d’entreprise à 8 ans d’un montant de près de 15 millions de dollars, émis en 2010 par I&M Bank  autrefois la Commercial Bank of Rwanda.  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :