RWANDA : Patrick Karageya ancien chef des renseignements tué à Johannesburg ou il était en exil

 Rwanda

Patrick Karegeya âgé de 53 ans ,ancien chef des services de renseignements extérieur du Rwanda et célèbre opposant au président de la république du Rwanda,Paul Kagame,a été retrouvé mort dans un hôtel de Johannesburg, en Afrique du Sud.  Des opposants au pouvoir du président Paul Kagame pensent qu’il s’agit d’un assassinat politique fomenté par Kigali capitale du Rwanda. Depuis plus de 6 ans, Patrick Karegeya vivait en exil en Afrique du Sud. A la lecture d’un communiqué de la police d’Afrique du Sud  « Il a été trouvé dans la chambre d’hôtel, mort sur le lit à 15 h 30 GMT. Les premiers éléments de l’enquête ont montré que son cou était enflé. Une serviette tachée de sang et une corde ont été trouvées dans le coffre de la chambre. Il est possible qu’il ait été étranglé ». Aucun commentaire n’a été fait de la part du gouvernement d’Afrique du Sud. Patrick Karegeya était proche de Paul Kagame mais une suite à une brouille, celle ci  s’est traduite par une rétrogradation au rang de porte-parole de l’armée  puis arrêté et emprisonné, et privé de son grade de colonel en 2006, avant de fuir le Rwanda pour l’Afrique du Sud en 2007. Frank Ntwali président du RNC a déclaré « Il a été étranglé par les agents du président Paul Kagame » en ajoutant  » que Patrick Karegeya devait assister à une réunion de son parti dans cet hôtel Michelangelo Towers de Sandton -quartier des affaires de Johannesburg- où il a été retrouvé mort. « C’est triste qu’il puisse avoir été tué. Jusqu’à présent nous ne savons pas qui a fait ça, c’est une mauvaise nouvelle », a annoncé Vincent Karega ambassadeur du Rwanda à Pretoria en Afrique du Sud. Pour mémoire Faustin Kayumba Nyamwasa, également un autre dissident au président Kagame et membre du parti du RNC et vivant en exil en Afrique du Sud a subi deux tentatives d’assassinat en juin 2010. Ce sont 6 hommes  dont 3 wandais et 3 tanzaniens qui sont poursuivis en justice pour avoir tenté de le tuer. Kigali a vigoureusement nié toute implication dans ces affaires.Patrick Karegeya et Faustin Kayumba Nyamwasa, ainsi que deux autres anciens dignitaires du Rwanda exilés et passés à l’opposition, ont été jugés par contumace par un tribunal militaire du Rwanda pour désertion, diffamation et menace à la sécurité d’état, et condamnés à de lourdes peines de prison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :