MAURITANIE : Installation d’un tribunal pour juger les crimes d’esclavage

Mauritanie

Les crimes d’esclavage en Mauritanie seront maintenant jugés par un tribunal spécial fondé pour aider à éradiquer une pratique encore courante en Mauritanie malgré son abolition en 1981.Le conseil supérieur de la magistrature, une instance présidée par Mohamed Ould Abdel Aziz, président de la république de Mauritanie chargée de l’organisation judiciaire, « réuni lundi, a décidé de la création d’un tribunal pour juger les crimes d’esclavage ». La pratique de l’esclavage est, depuis une réforme de la constitution en 2012, considérée comme un crime en Mauritanie, mais était jusqu’ici jugée par des tribunaux ordinaires. La mise en place de ce tribunal spécial pour les crimes d’esclavage intervient après la mise en place en mars 2013  d’une agence nationale chargée de financer des micro projets en faveur des anciens esclaves. L’esclavage est officiellement interdit depuis 1981 en Mauritanie, mais cette pratique perdure dans un pays composé de communautés diverses, dont les Maures et les Négro-mauritaniens. Depuis 2007, les personnes reconnues coupables d’esclavagisme encourent des peines pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :