COTE d’IVOIRE : Simone Gbagbo n’ira pas devant la CPI

CotedIvoire

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a décidé vendredi 20 septembre 2013 de ne pas répondre favorablement à la demande de transfèrement de la Cour pénale internationale -CPI- à l’encontre de Simone Gbagbo épouse de l’ancien président de la république de Côte d’Ivoire. Le gouvernement a décidé d’introduire une requête d’irrecevabilité auprès de la CPI sur le transfèrement de Simone Gbagbo à La Haye », à la lecture d’un communiqué d’un conseil des ministres extraordinaire consacré à l’examen des procédures judiciaires liées à la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait 3 000 morts en Côte d’Ivoire. Le gouvernement a décidé de « surseoir à exécuter le mandat d’arrêt émis par la CPI le 29 février 2012 », selon le communiqué en ajoutant que « Cette décision vise à faire juger Mme Simone Gbagbo en Côte d’Ivoire par les juridictions ivoiriennes qui sont aujourd’hui réhabilitées et à même de lui faire un procès juste équitable garantissant les droits de la défense, le gouvernement déposera incessamment sa requête au greffe de la CPI », a souligné,Bruno Koné porte parole du gouvernement. A suivre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :