TCHAD : Le gouvernement suspend ses activités avec la CNPCIC

Tchad

Le gouvernement du Tchad a déclaré mardi 13 août 2013 par le biais de Dérassem Le Bémadjiel ministre du pétrole du Tchad avoir suspendu « toutes les activités » de la filiale du Tchad de la compagnie pétrolière publique de la Chine  -CNPCIC- pour « violation flagrantes des normes environnementales » dans ses forages d’exploration de brut dans le sud du Tchad. Le ministre a déclaré « Non seulement ils n’ont pas d’équipements pour le nettoyage de brut qui était déversé, mais c’est en plus un déversement intentionnel dans le souci de réduire les coûts », a accusé le ministre, ajoutant: « ils creusent des tranchées énormes et ils déversent le brut dans ces tranchées sans aucune protection et après ils font appel aux employés tchadiens pour venir enlever ce brut, sans toutefois prendre des précautions de protection pour ces employés ». Dérassem Le Bémadjiel estime que « le comportement de la CNPCIC est inadmissible. Toute la chaîne hiérarchique de cette société va répondre de ses actes ». La CNPCIC conduit depuis 2009 des campagnes d’exploration et  exploite aussi une raffinerie au Tchad. Le Tchad a débuté l’exploitation des gisements pétroliers en 2003 et la production était de l’ordre de 120.000 barils/jour en 2011.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :