CONGO : La banque mondiale débloque 10 millions de dollars supplémentaire pour conserver les acquis du développement agricole

Congo

La banque mondiale va consentir, au profit du gouvernement du Congo Brazzaville, 10 millions de dollars supplémentaires pour la poursuite du projet de développement agricole et réhabilitation des pistes rurales -PDARP-. Installé en 2008 pour un coût global de 40 millions de dollars, le PDARP est co-financé à part égal par le Congo et la banque mondiale, pour une durée initiale de 5 années  soit de 2008-2013. Le financement additionnel permettra de conserver les acquis de ce projet dont les buts sont : d’accroître la productivité des agriculteurs et éleveurs en vue de l’ amélioration de la production agropastorale, ainsi que la réduction de la pauvreté et contribuer à la résorption du chômage des jeunes. L’engagement de l’institution financière a été motivé par les progrès considérables réalisés  ses dernières années de mise en œuvre du projet. D’après l’évaluation réalisée  par la banque mondiale et le gouvernement, le niveau d’ exécution du PDARP est évalué à un taux de 95%. Depuis son origine le projet a financé notamment, environ 840 micro-projets et facilité la réhabilitation de près de  1 100 km des pistes rurales dans plusieurs départements du Congo. Il a aussi donné des semences et des boutures aux agriculteurs et réhabilité les stations piscicoles de Dzoumouna dans le département du Pool et de Gamboma dans le département des Plateaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :