MAURITANIE : Construction de la première centrale d’énergie éolienne

Mauritanie

Mohamed Ould Abdel Aziz, président de la république de Mauritanie a lancé jeudi 9 mai 2013 les travaux de construction de la première centrale d’énergie éolienne du pays, d’un coût global de 43 millions d’euros. Cette nouvelle centrale, financée conjointement par l’état de Mauritanie et par le fonds arabe pour le développement économique et social -FADES-, doit être mise en service avant la fin de l’année 2014 pour une production programmée de 31,5 Mégawatts, selon la présidence de la république. Taleb Ould Abdi Vall ministre du pétrole de l’énergie et des mines de Mauritanie a déclaré lors de la cérémonie officielle  « Les énergies renouvelables constituent désormais une option forte dans la stratégie nationale de production énergétique » en Mauritanie. D’après le ministre cette stratégie prévoit la participation des énergies renouvelables dans la couverture nationale des besoins en énergie à près de 20% d’ici à 2020, alors que l’électricité en Mauritanie est généralement distribuée par des centrales thermiques. Pour mémoire en avril 2013, la Mauritanie a inauguré sa première centrale d’énergie solaire, d’un montant de 32 millions de dollars  soit environ 25 millions d’euros, réalisée avec le concours d’un don des Emirats arabes unis. Cette centrale, connectée depuis au réseau de la capitale, produira 15 mégawatts et « contribuera à satisfaire les besoins de Nouakchott en énergie pour plus de 10% », d’après  le ministre Ould Abdi Vall.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :