TCHAD : Tentatives de déstabilisation

Tchad

Plusieurs nouvelles arrestations se sont déroulées sur l’ensemble du territoire du Tchad dans le cadre de la tentative de déstabilisation dénoncée par le gouvernement. Il s’agit de l’ancien recteur de l’université de Ndjamena, le professeur Khalil Alio, et du général Ngaro Ahidjo, gouverneur de la région du Salamat. L’enquête se poursuit. Et le parquet suppose connaitre le cerveau de cette affaire. C’est un certain Moussa Tao Mahamat qui est soupçonné. Il aurait été arrêté dès mercredi 1er mai 2013. C’était un professionnel de la rébellion, selon plusieurs sources. Une rébellion que Moussa Tao Mahamat a quittée en 2010 pour rentrer à Ndjamena. Il a été dans plusieurs mouvements secrétaire chargé des droits de l’homme de l’Union des forces pour la démocratie et le développement -UFDD- et aussi à  l’UFDD du général Mahamat Nouri qui était à la manœuvre lors de l’attaque sur Ndjamena en 2008. Après cet échec, Moussa Tao Mahamat avait fondé sa structure, les forces nouvelles, avant de rallier un autre groupe armé, l’Union des forces pour le changement et la démocratie -UFCD-. Mais en 2010, le Tchad et le Soudan signent un accord de paix. Les groupes rebelles tchadiens ne sont plus les bienvenus au Darfour. Moussa Tao Mahamat décide  de rentrer au Tchad et espère un poste, mais on ne lui donne rien. Pour mémoire Idriss Déby Itno est au pouvoir depuis 1979 suite à un coup d’état

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :