CAP VERT : Inauguration du premier réseau électrique à haute tension co-financé par le Japon

CapVert

L’île de Santiago, qui abrite Praia, capitale du Cap-Vert, a officialisé son premier réseau électrique à haute tension avec l’ouverture de la centrale de Palmarejo. Cette centrale, dont la construction a été co-financée par le Japon et deux banques de l’Afrique de l’Ouest, a été inauguré par José Maria Neves premier ministre du Cap Vert, en présence de l’ambassadeur du Japon au Cap Vert, Hiroshi Fukada. D’après Antonio Baptista, directeur général de l’énergie du Cap Vert la nouvelle centrale, dont le coût est de l’ordre de 60 millions de dollars, augmentera la capacité de production électrique de 25 à 47 mégawatts, en raison de l’installation de deux nouveaux générateurs, avec une capacité totale de 22 mégawatts. Le projet permettra aussi la construction d’un nouveau réseau de transport pour l’intérieur de l’île de Santiago, avec l’installation pour la première fois dans le pays, d’un réseau de haute tension de 40 km.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :