CAMEROUN : Exportation de 617 carats représentant près de 75 millions Fcfa selon les normes du processus de Kimberley

Cameroun

Le Cameroun ayant fait son entrée au cours du mois d’août 2012 au processus de Kimberley qui vise à extirper du circuit de commercialisation les diamants illégaux ou « diamants de sang », Yaoundé, capitale politique du Cameroun a déclaré que  ses premières exportations s’élevaient à  617 carats de diamants bruts certifiés avec une estimation de l’ordre de 75 millions de Fcfa. Emmanuel Bondé, ministre des mines de l’industrie et du développement technologique du Cameroun a remis un certificat attestant du respect des normes imposées par le processus de Kimberley à la compagnie C & K Mining, détentrice depuis novembre 2010, concernant un gisement de Mobilong, du seul permis minier pour l’exploitation de diamants jusqu’ici délivré par le pouvoir du Cameroun. Le processus de Kimberley en Afrique du Sud   a vu le jour en 2003  et compte actuellement 78 états représentant 99% de la production mondiale de diamants, d’après les statistiques officielles. Ses règles, résumées par la traçabilité de la certification, seront appliquées au Cameroun aux autres substances précieuses, a déclaré Emmanuel Bondé ministre des mines du Cameroun. Pour de plus amples informations rendez vous sur http://www.kimberleyprocess.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :