TOGO : Liberté provisoire pour Loick Le Floch Prigent contre 6 millions de dollars

Loick Le Floch-Prigent, ancien président directeur général du puissant groupe pétrolier ELF de France, et  éclaboussé par une affaire d’escroquerie portant sur 48 millions de dollars, bénéficiera d’une liberté provisoire contre une caution de 6 millions de dollars au lieu de 9 millions exigés précédemment par la justice du Togo. Loîck Le Floch-Prigent avait été interpellé le 14 septembre 2012 à Abidjan capitale de la Côte d’Ivoire avant d’être extradé à Lomé capitale du Togo le 15 septembre 2012 au motif de sa présumée implication dans l’escroquerie ayant coûté 48 millions de dollars à l’homme d’affaires Abass Al Youssef, des Emirats arabes unis, mais est également mis en cause Pascal Bodjona ancien ministre de l’administration territoriale du Togo et proche de l’actuel président de la république du Togo. Pascal Bodjona a été interpellé et placé sous mandat de dépôt le 12 septembre 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :