NIGER : Promotion du gaz domestique

27 novembre 2012

Foumakoye Gado, ministre chargée de l’énergie du Niger en collaboration avec le ministère des finances du Niger a procédé lundi 26 novembre 2012 à Niamey capitale du Niger  au lancement de la campagne de promotion et de vulgarisation du gaz butane appelé « gaz domestique » au plan national. Le gouvernement veut doper la  consommation du gaz domestique et vient de permettre la vente promotionnelle de plus de  1 000 réchauds pour les foyers du Niamey. Le coût d’un réchaud étant de 15 000 Fcfa . Pour mémoire il y a une année le 28 novembre 2011 le Niger avait mis en service la société de raffinage de Zinder – SORAZ avec des capitaux du Niger et de Chine produisant 44 000 tonnes de gaz domestique par année, alors que la consommation nationale est de l’ordre de 4 000 tonnes, a ce jour. Par le passé une bouteille de gaz de 12 kg était commercialisée 6 500 Fcfa et celle de 6 kg 3 500 Fcfa. Actuellement la bouteille de 12 kg est vendue 3 800 Fcfa et celle de 6 kg 1 850 Fcfa.


NIGER/TCHAD : Etude sur la réalisation d’un pipeline

17 septembre 2012

Réunis à N’Djamena, capitale du Tchad, des experts du Niger et du Tchad travaillent sur le projet de raccordement du Niger au système de transport des hydrocarbures du Tchad par pipeline. Brahim Alkali Hiléoun, ministre du pétrole et de l’énergie du Tchad a déclaré « Ce projet tient à coeur nos plus hautes autorités. Il est donc important pour les deux délégations de parvenir, dans les meilleurs délais, à un accord qui va dans l’intérêt de tous » De son coté Foumakoye Gado, ministre du pétrole et de l’érnergie du Niger a indiqué »Nous sommes interpellés par les exigences du développement économique de nos deux pays et toute l’opinion de nos deux pays qui est pressée de voir réaliser ce projet. Son impact est primordial pour le développement de l’économie du Niger, dans un premier temps, mais également pour le développement de l’économie du Tchad qui a déjà une certaine expérience dans l’exploitation du système de transport par pipeline des hydrocarbures. » Les deux capitales de Niamey et N’Djamena avaient signé en juin 2012 un accord sur le raccordement de leurs pipelines pour l’exportation du pétrole du Niger. Le pouvoir du Niger a début juillet 2012 débuté les travaux de la réalisation de la route du pétrole d’une longue de près de 200 km partant Diffa, jusqu’à’  la frontière du Tchad. La compagnie CNPCI  de Chine finance intégralement les travaux.


NIGER : Officiellement producteur de pétrole

28 novembre 2011

Le Niger est devenu officiellement lundi 28 novembre 2011 producteur de pétrole avec l’inauguration d’une raffinerie à Oléléwa située dans le centre-est, et exploitée par le Niger et CNPC compagnie chinoise. Mahamadou Issoufou, président de l’état du Niger et Jiang Jiemin, directeur de la China National Petroleum Corp -CNPC- ont coupé le ruban inaugural de la raffinerie, décorée aux couleurs des deux pays et située près de Zinder, seconde ville du Niger. Le président Issoufou s’est félicité en déclarant que « le Niger soit entré dans cette ère de production pétrolière ». « Le Niger, qui importe jusqu’ici du pétrole, va désormais s’auto-suffire en matière de consommation intérieure, jusqu’à en exporter ».  Le Niger espère une production de 20.000 barils par jour pour la consommation intérieure. Par la suite, une partie sera exportée via le Cameroun par l’oléoduc traversant le Tchad et qui devrait être achevé d’ici 2014.Les réserves d’or noir du Niger, situé au coeur du Sahel très pauvre mais parmi les plus grands producteurs mondiaux d’uranium, sont estimées à 480 millions de barils. Foumakoye Gado, ministre de l’énergie et du pétrole du Niger a déclaré que la consommation devrait débuté le 1er décembre 2011 avec un litre d’essence à 0,86 d’euro contre 1,02 d’euro actuellement et le litre de gazoil à 0,88 d’euro contre 1,03 d’euro. Une très belle économie pour le consommateur.


NIGER : A compter du 1er décembre 2011, arrivée des premiers barils de pétrole

19 novembre 2011

Les premiers barils de pétrole du Niger seront disponibles à partir du 1er décembre 2011, a déclaré Pierre Foumakoye Gado, ministre du pétrole et de l’énergie du Niger à l’assemblée nationale dans le cadre d’une réunion d’information sur l’exploitation pétrolière au Niger. D’après le ministre Foumakoye Gado, l’agenda  d’exploitation va permettre à la société de pétrole du Niger -SONIDEP- de mettre le pétrole à la disposition des consommateurs à compter du 1er décembre 2011, l’inauguration de la raffinerie étant prévue  le 28 novembre 2011  à Zinder. L’essence à la pompe coûtera 579 F- CFA, a précisé le ministre Gado, affirmant que ce prix tient compte des réalités des chiffres en ce qu’ils consacrent une nette réduction par rapport aux prix actuels. L’exploitation du pétrole, va permettre la création de plus de 300 emplois directs et plus de 1 500 emplois indirects à souligné le ministre Gado.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.