UNION AFRICAINE : Éventuelles contestations pour la présidence de l’UA

Quelques états pourraient contester la désignation de Goodluck Jonathan, président de l’état du Nigéria pour occuper la présidence de l’Union africaine au cours du 18e sommet de l’UA  qui débute à Addis Abeba, capitale de l’Ethiopie, ou se trouve le siège de l’organisation. La candidature du président Goodluck Jonathan ne semble pas faire l’unanimité même en Afrique de l’Ouest, région à laquelle revient cette année la présidence tournante. Yayi Boni, président de la république du Bénin, a aussi envie de concourir à la présidence au titre de la CEDEAO – communauté économiques des états d’Afrique de l’ouest.  Actuellement la présidence est assurée par Teodoro Obiang Nguema président de la Guinée Equatoriale. Les 54 présidents et chefs de gouvernement devront également voter entre le président sortant de la commission Jean Ping et Mme Nkosozana Dlamini-Zuma, ancien ministre des affaires étrangères d’Afrique du Sud et actuelle ministre de l’intérieur, pour le poste de président de la commission de l’Union africaine. Le principal thème retenu est le « renforcement du commerce intra-africain ». A ce jour il représente seulement 11% des échanges commerciaux du continent.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :